Carnet

Nancy Holloway

Nancy Holloway 11 décembre 1932 - 28 août 2019
29/08/2019

« T'en vas pas comme ça ».

La chanteuse américaine de jazz et de soul Nancy Holloway (De son vrai nom Nancy Brown), installée depuis 1960 en France où elle a connu le succès lors de la vague yé-yé, est décédée à son domicile parisien selon son curateur Christophe Mouty. Elle avait quitté la scène en 2008 en raison de problèmes de santé. Nancy Holloway, née en 1932 à Cleveland (USA), elle avait repris en français le succès de Dionne Warwick "Don't Make Me Over", devenu "T'en vas pas comme ça"…
Nancy a travaillé avec les plus grands artistes et producteurs de jazz internationaux telles que Sammy Davis Junior, Quincy Jones et Dizzy Gillespie.

Son coeur appartenait depuis 50 ans à la France

Elle est avant tout une danseuse, et c’est dans ce domaine qu'elle débute et se fait rapidement engagée pour des tournées mondiales, durant lesquelles, elle tombe amoureuse de la France et notamment de Paris, ville qu’elle ne quittera plus…Elle se fait engager comme chanteuse dans une boite de jazz, le Mars Club…

Dès son arrivée dans notre capitale, Nancy devient très complice avec le King : Elvis Presley (souvent en permission à Paris), qui vient la voir. Cela la conforte à s’investir dans la musique. Prise sous son aile par le comédien André Pousse, elle sort son premier 45 tours "Le boogie du bébé" (1961). La même année, la plus américaine des yé-yé triomphe à l’ABC. Dans la foulée, elle est l’une des principales invitées du premier numéro de l’émission Âge tendre et tête de bois d’Albert Raisner.

Nancy se fait principalement connaître en France en 1963 avec ses titres interprétés dans la langue de Molière :
⦁ La chanteuse enchaînera une dizaine de succès dont : « Dis-lui que je ne suis pas là » en duo avec Nino Ferrer, « Dernier baiser », « J’ai découvert Paris », « Prends garde à toi » ...
Nancy Holloway avait joué son propre rôle dans le film « Cherchez l’idole » de Michel Boisrond (en compagnie de Sylvie Vartan, Johnny Hallyday Charles Aznavour et Eddy Mitchell).
⦁ Entre 2006 et 2008, elle avait fait partie de la tournée « Âge tendre et Têtes de bois ».

69, année… dramatique : l’année est marquée par un drame familial, sa fille âgée de six mois, laissée seule quelques instants, s’est noyée accidentellement. Toujours en 1969, elle confiait : « Je suis la seule responsable de ma carrière en dents de scie. J’ai commis de graves erreurs... J’étais un peu comme une cigale qui chantait en toute insouciance ». Elle s'en est alléefidèle jusqu'au bout à son pays d'adoption.

 

Ajouter un message