Carnet

Mark HOLLIS

Mark HOLLIS 4 janvier 1955 - 25 février 2019
26/02/2019

2019 est plein des notes qu’il ne jouera pas...

Bien avant que l’on parle de la dématérialisation de la musique, Mark Hollis inventait la dématérialisation du musicien à la fin des années 1980. D’abord rare, il a fini par s’évaporer… définitivement. Keith Aspden, son manager de longue date a déclaré à NPR qu’il était décédé après une courte maladie.

Le londonien suit brièvement une formation de psychologue pour enfants avant de céder, en 1977, la hargne ébouriffée, aux sirènes du punk rock.
Sa sensibilité punk mute… et fort de ses qualités de mélodiste piqué de romantisme, le chanteur tend les bras à la new wave …

Hollis était le fondateur, chanteur et compositeur principal de Talk Talk.

Mark a cofondé le groupe en 1981 (après la séparation de son premier groupe The Reaction en 1979) :
· Aux côtés du batteur Lee Harris,
· Du bassiste Paul Webb,
· Et du claviériste Simon Brenner.

La nouvelle de sa disparition a été annoncée par le quotidien national Le Figaro.

En Boucle mais pas sanglé !

Les succès rapides en synthé-pop de "Talk Talk" avec des titres au sommet des charts ainsi que plusieurs albums acclamés par la critique, dont "Spirit of Eden" et "Laughing Stock" ont offert à Hollis une autonomie absolue. Ce refus des menottes donnait des cauchemars aux comptables mais des rêves de grandeur à ces icônes rock. Le chanteur n’était pas « sanglé » par l’industrie musicale. Un des groupes phare New Wave au début des années 80, Talk Talk est avant tout connu en France pour ses tubes "It's My Life" et surtout "Such a Shame", sortis en 1984, qui ont tourné en boucle sur les radios à l'époque. Paul Webb, l'ancien bassiste du groupe britannique lui a rendu hommage sur la toile.

S'il a eu beaucoup d'influence, notamment sur Radiohead ou le groupe islandais Sigur Ros, la technique d'improvisation de Talk Talk rendait l'organisation de concerts… difficile.
Après la dissolution du groupe en 1991 (après des tensions avec sa maison de disques), Hollis a sorti un album solo en 1998, il revient sur le devant de la scène, simplement intitulé Mark Hollis, son disque est dans la lignée de Laughing Stock, une épure marquée par l'improvisation instrumentale. De nombreuses personnalités et fans n'ont pas manqué de salué sa mémoire.

« C’est ma vie »

Avant de se retirer de l'industrie de la musique. S'exprimant au sujet de sa décision de ne pas faire de tournée et de préserver un style de vie privé il déclarait : « Je choisis ma famille. D’autres sont peut-être capables de le faire, mais je ne peux pas partir en tournée et être un bon père en même temps. » Sa formation de psy pour enfant a peut-être contribué à ces choix ? …
“Il ne reste aujourd’hui qu’une seule chose importante sur mes disques, c’est le silence”, déclarait-il aux Inkoruptible avant de rejoindre le silence pour toujours.

 

Livre d'Or

lou mardi 5 mars 2019
Reposez en paix Mark Hollis, un groupe un chanteur que j'adore, ma génération, la nouvelle a été triste pour moi, j'ai le cafard, merci pour vos chanson merci pour votre sourire, mes pensés vont à sa femme et ses enfants, son frère, toute mes condoléances, il ma me manquer

Ajouter un message