Carnet

Raymond Poulidor

Raymond Poulidor 15 avril 1936 - 13 novembre 2019
13/11/2019

L’éternel second ...mais leader de la popularité !

Un des sportifs français les plus célèbres 

"Poupou" la légende du cyclisme est décédé à l'âge de 83 ans. C’est L’Equipe qui a annoncé la triste nouvelle. Depuis le Tour de France 2019, il était "très fatigué" (selon les termes de sa femme Gisèle) et avec un cœur dans un état d'usure avancé, il a finalement succombé au sein de la commune où il résidait à Saint-Léonard-de-Noblat (Limousin). Raymond Poulidor, grand rival de Jacques Anquetil et Eddy Merckx, a disputé 14 fois le Tour de France et a terminé huit fois sur le podium sans jamais remporter la Grande boucle. « Écoute mon cher Raymond, tu finiras encore deuxième », lui avait glissé, Jacques Anquetil son rival, sur son lit de mort à 53 ans.

Il a remporté près 189 courses dans sa carrière.

Formidable puncheur, excellent grimpeur, Raymond Poulidor remporta notamment :
⦁ Le Tour d'Espagne 1964
⦁ Milan-San Remo (1961)
⦁ La Flèche wallonne (1963)
⦁ Paris-Nice (1972 et 1973)
⦁ Le Dauphiné (1966 et 1969).
⦁ À quoi on pourrait ajouter le maillot tricolore endossé après le Championnat 1961 et ses sept victoires d'étape au Tour.

« J'ai été malchanceux, mais le vélo m'a donné plus qu'il ne m'a coûté » et tant de malchance et de mésaventures au Tour de France auront paradoxalement contribué à sa « poupoularité » comme l’écrivait Antoine Blondin. La flamme célébrité de Raymond Poulidor ne s’est jamais éteinte. Au contraire. « Si j’avais gagné deux ou trois Tour de France, on ne parlerait pas de moi. Tous les jours, il y a un Poulidor : en politique, en sport, etc », répétait-il souvent au cours de ses interviews.

Au fil d’une carrière terminée à 40 ans passés (qui s'acheva en 1977) après 18 ans d'une fidélité sans pareille à Mercier. Un demi-siècle plus tard, toujours indéfectiblement présent au village-départ des étapes du Tour, il continuait à signer des autographes à des admirateurs de tous âges. En 2016, il est parrain du Tour cycliste La Provence. Le public lui est resté fidèle jusqu'au bout ...

La place que laissera « Poupou » dans le cœur des Français est immense.

 

Ajouter un message