Carnet

Diego Maradona

Diego Maradona 30 octobre 1960 - 25 novembre 2020
26/11/2020

Son représentant, Matías Morla, a rapporté la mort de la star argentine. La star du Foot n'a pas réussi à surmonter ses problèmes de santé, il est décédé à son domicile dans sa résidence à Buenos Aires, quand il a subi un malaise cardiaque et l’intervention des secours n'a pas suffi à le ranimer. Sa santé était très fragile après avoir été récemment opérée d'un caillot cérébral. Les Unes des journaux français et étrangers rendent hommage au footballeur.

Né à Lanus le 30 octobre 1960, Diego Maradona a grandi dans le bidonville de Villa Fiorito (banlieue sud de Buenos Aires). Le gaucher argentin est déjà repéré à 10 ans par le club local et a déjà un objectif en tête : jouer la Coupe du monde. En tant que joueur, il était une légende qui a laissé sa marque pour ses qualités inégalées.

"Pibe de Oro" débarque en Europe

(Le Barça paye 7,5 millions de dollars pour recruter Diego Maradona de 1982 à 1984). Mais son passage en Espagne n'est pas forcément resté le plus mémorable dans sa carrière, souvent critiqué pour son attitude en dehors des terrains. Il finira ses deux saisons par une bagarre générale lors de la finale de la Coupe du Roi.
5 juillet 1984 : La folie totale s'empare de Naples et les Napolitains déferlent au stade de San Paolo. Diego Maradona vient de signer au Napoli pour le montant record de ...12 millions de dollars. Avant même d'avoir joué son premier match, il a déjà conquis une ville et des supporters en folie. À Naples, il a vécu sa splendeur au niveau du club, remportant deux fois le championnat d’Italie A (en plus d'une Coupe et d'une Super Coupe). Il a fallu sept ans avant de clôturer sa carrière.

La Main de Dieu

Oui, le 22 juin 1986 Diego Maradona a triché. Dans un contexte géo-politique particulier (quatre ans après la guerre des Malouines), ce quart de finale du Mondial entre l'Argentine et l'Angleterre est celui d'El Pibe de Oro. L'ouverture du score est marquée d'une controverse : sur un duel aérien avec le gardien, Maradona touche la balle de la main pour marquer. Mais l'arbitre n'a rien vu et validera ce but mythique, nommé "la Main de Dieu". Sur le toit du monde en 1986, Diego Maradona achève une Coupe du monde où il aura porté l'Argentine (5 buts et 5 passes décisives) par un sacre en finale contre la RFA. Le N°10 est déjà à l'apogée de sa carrière.

Controverses et Cocaïnes.

Les affaires de dopage ont entaché sa brillante carrière de footballeur. En ce mois de mars 1991, la sanction tombe. Sa carrière sombre à partir de ce moment-là. À Naples, il a dû mettre fin à son cycle triomphal après avoir été suspendu pendant 15 mois, tandis qu'avec l'équipe nationale, il a dû se retirer en raison d'une nouvelle sanction de 15 mois supplémentaires pour avoir été testé positif à la Coupe du monde aux Etats-Unis.

Comme le résume Libération, Présidents, joueurs internationaux, ministres français... Les réactions affluent après la mort de la légende argentine du football. Parmi les innombrables hommages :

⦁ "Aujourd'hui, je dis adieu à un ami et le monde dit adieu à un éternel génie, écrit Cristiano Ronaldo
⦁ "Souverain incontesté du ballon rond", d'après les mots d’Emmanuel Macron
⦁ "C'est un jour très triste pour tous les Argentins. Il nous quitte, mais ne disparaît pas, parce que Diego est éternel... Lionel Messi

La citation la plus relevée dans la presse mondiale reste celle du Roi Pelé : « Quelle triste nouvelle. J'ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il reste encore beaucoup à dire, mais pour le moment, que Dieu donne de la force aux membres de la famille. Un jour, j'espère que nous pourrons jouer au ballon ensemble dans le ciel », a-t-il écrit. Mais n’oublions pas les pics que s’envoyaient les deux « amis », Péle déclarait en 2010 : « Si les gens avaient un peu de conscience, ils ne l'embaucheraient pas. S'il ne change pas, il n'aura plus jamais de travail. Il a été un grand joueur, mais il n'est pas un exemple ». Maradona lui répondait alors : « je n’ai aucune leçon à recevoir de quelqu’un qui n’a sa place que dans un musée... ». Ils ont dû se pardonner ...

On le croyait Immortel.

Loin de l'image lisse des grands joueurs d'aujourd'hui Diego Maradona ne s'est jamais rien interdit : volontiers bagarreur ou tricheur sur le terrain, le joueur le plus flamboyant de l'histoire du foot aimait les excès et les plaisirs de la vie. Après trois jours de deuil en Argentine, Diego Maradona sera enterré au cimetière du Jardin de la paix, à Bellavista (nord-est de la capitale argentine) au lendemain de sa mort où reposent ses parents.

 

Ajouter un message