Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 850 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Funérailles : Teresa Berganza

Funérailles : Teresa Berganza 16 mars 1933 - 13 mai 2022
16/06/2022

Disparition de la mezzo Teresa Berganza, une femme habitée par le chant.

"Je souhaite m'en aller sans faire du bruit...Je ne veux pas d'annonces publiques, de veillées, rien. Je suis venue au monde sans que personne le sache, je souhaite la même chose quand je m'en irai", a-t-elle laissé entendre dans ses derniers volontés, publiées par sa famille dans le quotidien espagnol El País. Pourtant, toute la presse espagnole pleure déjà cette artiste exceptionnelle qui laissera "un vide immense dans l'histoire de l'art lyrique".

L'histoire de Berganza semblait faite pour l'opéra.

Son quartier, enfant, était proche du Théâtre Royal de Madrid. Elle est née trois ans après le début de la guerre, fille d'un père républicain et d'une femme de droite, elle a donc dû être éduquée dans l'Espagne précaire des années 1940.

⦁ Elle étudie et excelle au Conservatoire de sa ville, perfectionne ses cours de chant avec le professeur Lola Rodríguez Aragón.
⦁ Elle fait ses débuts en 1955 à l'Ateneo de Madrid.
⦁ Le journal La Provence nous apprend que ses débuts de chanteuse lyrique attendront 1957 au Festival d'Aix-en-Provence, dans le rôle de Dorabella dans Cosi fan tutte où elle fut acclamée.

La légendaire mezzo-soprano porte sa voix à la Scala de Milan, à l'Opéra de Vienne, au Covent Garden de Londres et au Metropolitan de New York. Sa carrière a été une réussite admirable. Elle s'en tient à un répertoire relativement court (La cantatrice madrilène était spécialisée dans les répertoires de Rossini et Mozart, ainsi que dans l'incarnation du personnage de Carmen dans l'opéra de Bizet.) dans lequel elle s'efforce "d'être la meilleure". Elle a réussi à prolonger sa carrière pendant 55 ans. « Il y a de très belles voix qui sont finies à six ou 10 ans » disait-elle au quotidien El Mundo.

Le Premier ministre Espagnol salue "une des plus grandes voix féminines du monde".

"Sa voix, son élégance, son art nous accompagneront pour toujours", a poursuivi Pedro Sanchez. "Je ne veux pas d'annonce publique ni de veillée funèbre, rien. Je suis venue au monde sans que personne ne le sache, je souhaite qu'il en soit de même quand j'en partirai", avait-elle écrit dans un message posthume diffusé par sa famille dans les médias espagnols. 

 

Ajouter un message