Carnet

Roger Hanin

Roger Hanin 20 octobre 1925 - 11 février 2015
01/10/2015
Roger Hanin, de son vrai nom Roger Lévy, né à Alger le 20 octobre 1925 et mort le 11 février 2015 à l'âge de 89 ans à Paris, est un écrivain, acteur et réalisateur français.
 
Issu d’une famille modeste dans la basse casbah d'Alger en Algérie, Roger Hanin est le quatrième des cinq enfants de Joseph Lévy et Victorine Hanin.
 
En raison de sa maladie infantile, il a dû pratiquer des disciplines sportives et est devenu champion de France de basket-ball militaire interarmes et première série de ping-pong. Il a fait des études de pharmacie à la faculté mixte de médecine et de pharmacie d'Alger.
 
Ayant obtenu une bourse pour ses bons résultats, il a poursuivi ses études de pharmacie en novembre 1948 à Paris. Quand il s’est rendu à la faculté de pharmacie en fin d'année, il a rencontré un ami décorateur qui lui a proposé de faire de la figuration théâtrale dans Le procès de Jeanne d'Arc. Encouragé par cette expérience, il s'est inscrit au cours d'art dramatique de René Simon et Michel Vitold, a fait des cours de diction pour perdre son accent pied-noir et s’est tourné vers le métier d'acteur. Il tenait des petits rôles au théâtre et au cinéma, à partir de 1952, prenant pour nom de scène celui de sa mère.
 
Beau-frère par alliance de François Mitterrand par son mariage en seconde noce avec Christine Gouze-Rénal (sœur de Danielle Mitterrand) le 4 août 1959, il était surnommé par certains « le beauf ». Il fut l'un des intimes de François Mitterrand.
 
Il était membre du comité d'honneur de l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) et a cosigné en 2009 un texte réclamant la dépénalisation de l'euthanasie.
 
Après la mort de sa femme Christine, il a retrouvé l'amour de 2004 à 2011 avec la pianiste Agnès Berdugo, rencontrée lors d’un récital à Quiberon.
 
En novembre 2009, il est victime d'un accident vasculaire cérébral en pleine rue. Puisque son état de santé s’est dégradé, il a demandé en 2011 d’être placé sous curatelle de sa fille.
 
Avec sa carrure massive du joueur de basket dans sa jeunesse, Roger Hanin a d'abord incarné des rôles de durs. Il a obtenu une certaine notoriété en 1959, grâce au film « La Valse du Gorille ». Il est devenu un acteur populaire à la fin des années 1970 grâce à Alexandre Arcady, réalisateur du film « Le Coup de sirocco ». Au début des années 1980, avec « Le Grand Pardon » et « Le Grand Carnaval », du même réalisateur, il a pu donner toute la mesure de son « identité pied-noir » et est entré en bonne place dans le box-office.
 
Avec son rôle du commissaire Navarro créé par un ami de François Mitterrand, il a connu la consécration à la télévision. C’est son rôle le plus célèbre. Roger Hanin a annoncé sur l'antenne de RTL le 1er novembre 2008 qu'il mettait fin à sa carrière d'acteur.
 
À la demande de François Mitterrand, il s’est présenté à Asnières, en juin 1968, aux élections législatives au nom de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste.
 
En 1990, Jean-Marie Le Pen l’a attaqué en justice, après l’avoir traité de « véritable nazi », mais l’acteur a finalement été relaxé.
 
La mort de François Mitterrand a incité Roger Hanin à adhérer au Parti communiste français suite à sa mésentente avec les nouveaux dirigeants du Parti socialiste.
 
Hospitalisé depuis plusieurs jours, Roger Hanin est mort à l'hôpital Georges Pompidou à Paris le 11 février 2015 vers 10 heures à l'âge de 89 ans, à la suite d’un problème respiratoire. Il est inhumé à Alger au cimetière israélite Saint-Eugène le jeudi 12 février 2015.

Livre d'Or

Bertrand Ibanez mercredi 25 février 2015
Nous avons appris le décès de Navarro qui joué très bien. Le pauvre Navarro maintenant Roger est enterre à coté de son père en Algérie. Toues mes condoléances à sa famille.

Ajouter un message