Carnet

Luc BONDY

Luc BONDY 17 juillet 1948 - 28 novembre 2015
01/12/2015

Le metteur en scène de la vie est mort

Le directeur de l’Odéon-Théâtre de l’Europe était malade depuis plusieurs années. Il était d’abord parti en Suisse pour se soigner, il surmontait son cancer depuis longtemps, si bien qu’il apparaissait comme un phénix. Il a toutefois succombé à une pneumonie à Paris. Luc Bondy, né d’une famille juive (issue de la Mitteleuropa) le 17 juillet 1948 à Zurich où son père, François Bondy, journaliste et auteur, s’était réfugié pour fuir le nazisme, son grand-père, Fritz Bondy, était directeur du théâtre de Prague (mort également des suites d’une pneumonie).

Luc Bondit de théâtre en théâtre

⦁ Allemagne 1969 il débute sa carrière de metteur en scène : Genet, Shakespeare, Goethe, tous les grands auteurs qui l'ont accompagné toute sa vie durant.
⦁ Théâtre de Francfort 1974 : il poursuit sa recherche de spectacles profonds et lumineux dans lesquels les comédiens sont magnifiés par Bondy.
⦁ Il passe ensuite à Cologne et met en scène Gombrowicz et toujours son cher Shakespeare, mais il aborde aussi Beckett.
⦁ Les années rayonnantes de la Schaubühne de Berlin (85-87) : Il devient co-directeur, succédant à Peter Stein.
⦁ C'est dans cette période, particulièrement fertile et brillante de sa vie, que Chéreau l'avait appelé à Nanterre. C'est dans ces années-là que le public français apprit à compter avec lui. Bondy était un peu suisse-allemand, un peu français...

Il est nommé par Frédéric Mitterrand (ministre de la Culture), en mars 2012 à la direction du théâtre de l'Odéon.

Luc Bondy aura mis en scène plus de 60 pièces et 16 opéras en 45 ans sur toutes les grandes scènes d'Europe

Il ne cesse de mettre en scène des ouvrages pour les opéras d'Europe : Vienne, Berlin, Londres, Bruxelles...A chaque fois la profondeur des spectacles est louée par l'ensemble de la critique et portée aux nues par le public. Son décès a suscité de nombreuses réactions de la part des personnalités du monde de la culture, tout comme Le Monde qui a tracé son parcours en publiant une biographie très détaillée.

⦁ La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a déclaré qu’elle est bouleversée par cette disparition et a salué l'un des plus grands metteurs en scène européens.
⦁ Le président François Hollande a, quant à lui, indiqué que Luc Bondy a incarné l'Europe de la culture, par son travail exceptionnel et son histoire personnelle.
⦁ Le scénographe Richard Peduzzi, qui pensait que Luc qui a rendu son dernier souffle à  l’âge de 67 ans était immortel, a déclaré à l'AFP que sa mort atteignait tout le théâtre, toute l'histoire du théâtre.
C'est un grand metteur en scène, un représentant phare de l'Europe de la création, qui nous quitte. Luc Bondy est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

 

Ajouter un message