Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Avis mortuaire : Guy BEART

Avis mortuaire : Guy BEART 16 juillet 1930 - 16 septembre 2015
01/10/2015

Il se voyait comme un « troubadour rêveur ».

Il évoquait en début d'année, dans une interview accordée au Parisien-Aujourd'hui en France, la fragilité de son état de santé. Il sentait la mort « proche ». L’auteur-compositeur-interprète français, Guy Béart s’est éteint, à Garches, dans les Hauts-de-Seine, le mercredi 16 septembre, à la mi-journée.
L'auteur de « l'Eau vive » s'est effondré sur un trottoir, dans la ville où il a vécu depuis 1967, le chanteur était en train de descendre de sa voiture au moment du drame. Les pompiers qui se sont dépêchés sur place n’ont pas pu le ranimer.

Né au Caire en Égypte, le 16 juillet 1930, Guy Béart de son vrai nom Guy Béhart-Hasson a fait, le 17 janvier dernier, ses adieux à la scène à L'Olympia.
Fils d'un comptable que son métier amenait à énormément voyager, le petit Guy a grandi dans différentes villes d'Europe et du Mexique avant de faire ses études au Liban. Il s'est fixé à Paris à 17 ans.

Soixante ans de carrière...

⦁ Guy Béart s'est lancé dans la chanson en 1954, dans les cabarets parisiens de la rive gauche. Un premier succès, "Le Bal chez Temporel", adapté d'un poème d'André Hardellet, lui vaut dès 1958 le Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros.
⦁ Par la suite, Guy Béart écrit de nombreuses chansons à succès qui deviendront de véritables classiques de la chanson française, comme "L'eau vive" (1958), mentionnée plus haut, "Qu'on est bien" (1958), "Le grand chambardement" (1967)...
⦁ L'artiste est devenu en 1966 producteur et animateur d'un talk-show sur la première chaîne, "Bienvenue chez Guy Béart". Le chanteur écrit également pour de nombreux artistes comme Juliette Gréco, Patachou ou Zizi Jeanmaire.
⦁ En 1968, Guy Béart sort un autre grand succès, "La Vérité", qui prend une étrange résonnance au vu de l'actualité.
⦁ En 1987, il consacrera le livre "L'Espérance folle" (Robert Laffont) à son combat contre la maladie, et recevra le prix Balzac et deux ans plus tard, il retournera au Liban, ravagé par la guerre, et s'engagera en faveur de la paix dans le pays de sa jeunesse.
⦁ En 1999, Guy Béart donne plusieurs concerts à Bobino. Il remonte sur scène en 2005 à l'occasion du Festival international de guitare de Montpellier. Son dernier album studio remonte à 2010. Il s'appelle "Le meilleur des choses".

De nombreux artistes, tout comme des personnels politiques ont réagi et ont tenu à célébrer la mémoire de l’artiste. Ce sont surtout ses textes, selon Maxime Leforestier, qui faisaient ses chansons. Le président François Hollande n’a pas non plus manqué d’exprimer sa tristesse en indiquant qu’une œuvre immense restera pour longtemps et bien après lui.

La cérémonie, réservée aux proches.

Les obsèques de Guy Béart, (décalées pour raisons administratives), se sont déroulées le lundi 21 septembre au matin, au sein du cimetière de Garches (Hauts-de-Seine). La cérémonie, réservée aux proches, a débuté à 11h dans le carré juif du cimetière, situé à quelques centaines de mètres de la maison où vivait le chanteur. L’actrice Emmanuelle Béart, fille de l'artiste a accompagné le cercueil dans le corbillard qui emmenait Guy Béart au cimetière. Charles Aznavour, qui assure une série de concerts à Paris, avait fait le déplacement, tout comme d’autres célébrités : Hugues Aufray, Alain Souchon, Laurent Voulzy Patrick Bruel et Dave... 

 

Ajouter un message