Carnet

Obsèque : Leon Russell

Obsèque : Leon Russell 2 avril 1942 - 13 novembre 2016
15/11/2016

Un nom parmi l’élite de la musique populaire américaine

« Le flamboyant rocker de l’ombre », comme le titre Le Monde, Leon Russell, connu pour avoir composé des tubes ou accompagné de nombreuses célébrités : Joe Cooker, Whitney Houston ou encore les Carpenters... est décédé le dimanche 13 novembre 2016 à Nashville, dans le Tennessee. L’interprète de « A song of you » dans son premier album sorti en 1970, repris entre autres par Ray Charles, Amy Winehouse ou Donny Hathaway et de « Lady Blue » a succombé suite à une opération cardiaque.

Il jouait du piano Bébé, c’est peut-être un détail pour vous...

Né le 2 avril 1942 à Lawton (Oklahoma), il fait partie de ceux qui joue du piano avant d’éjecter la tétine, si cela vous intéresse pour votre progéniture : une méthode chers parents.

- Formé au piano classique dès l’âge de 3 ans, trompettiste dans la fanfare de son école, avant de maîtriser divers instruments...
- Le jeune Léon (mais qui n’est pas de Lyon) intègre dès 14 ans le circuit des musiciens professionnels (Dans l’Oklaoma les mineurs pouvaient rentrer dans les bars puisque l’Alcool était prohibé).
- Les Starlighters, c’est son premier groupe avec un camarade appelé à devenir célèbre... J.J. Cale.

Usurpant l’identité d’un ami plus âgé que lui, il déménage, à 17 ans, à Los Angeles pour devenir un des musiciens de studio les plus réputés de la ville et sa dextérité au piano lui permet d’accompagner en tournée des Stars des 50’s : Ronnie Hawkins et Jerry Lee Lewis entre autres...
Sa polyvalence d’un style mêlant expertise classique et amour des racines américaines, le fait intégrer le Wall of Sound Orchestra (du producteur Phil Spector) et participer à une multitude de sessions pour des artistes tels Frank Sinatra, Sam Cooke, Aretha Franklin, Bobby Darin, Barbra Streisand ou les Monkees. On peut l’entendre également dans plusieurs disques des Beach Boys et dans Mr. Tambourine Man des Byrds ou Live With Me des Rolling Stones, pas mal non ?!!.

Ayant plusieurs cordes à son arc, il était à la fois pianiste, guitariste et auteur-compositeur-interprète ....

Claude Russell Bridges dit Leon Russell a fondé The Church Recording Studio, son propre studio d’enregistrement à Tulsa en Oklahoma qui a par la suite été repris par le fondateur du groupe country The Tractors et Steve Ripley, son ancien ingénieur de son. Le musicien a sorti une trentaine d'albums sous son nom ou sous le surnom de Hank Wilson, pour les albums country.
Malgré le fait que son nom soit moins connu hors du cercle des amateurs de rock sudiste, Leon Russell a eu une sacrée portée sur la musique pop américaine des années 1970 et 1980. Il a composé de nombreux classiques du « classic rock » tout au long de sa carrière dans la musique.

Devant, derrière, sur les côtés ... (nous parlons de la scène, pas de l’obscène)

Leon Russell ne renonça jamais aux faisceaux de lumière de l'avant-scène, menant une carrière de chanteur fructueuse, mais passa de gré ou de force une bonne partie de celle-ci à œuvrer pour les autres, marquant au fer rouge la musique populaire de son amour du gospel et du rhythm'n'blues.
Leon Russell est retourné à Tulsa une dernière fois. Le chanteur, musicien, auteur-compositeur et ami emblématique de beaucoup qui ont influencé et façonné le rock and roll a été célébré avec des anecdotes, des rires et des larmes de milliers de personnes... Taylor Hanson a chanté en hommage à feu Leon Russell lors du service commémoratif au Mabee Center de Tulsa, le dimanche 20 novembre, devant un cercueil orné de fleurs blanches et d'un chapeau de cow-boy... De nombreux artistes, dont son vieil ami Elton John, ont rendu hommage au chanteur multi-instrumentiste américain.

Ajouter un message