Carnet

Jean-Paul Généraux

Jean-Paul Généraux 20 juin 1949 - 23 mars 2017
27/03/2017

Connu sous le pseudonyme de JP Géné, Jean-Paul Généraux qui tenait depuis 2004, pour le journal Le Monde, la rubrique « Goûts » est décédé à Paris, jeudi 23 mars.
Né à Nancy le 20 juin 1949, Jean-Paul Généraux qui se cachait derrière une signature mystérieuse débutera, après l’obtention de son diplôme de formation des journalistes, sa carrière dans l’APL (agence de presse Libération) pour rejoindre, de 1974 à 1981, la première formule de Libération.
Fumeur invétéré de haschich et d’herbe, ce qui lui a valu 6 mois d’emprisonnement, il combattait continuellement, et avec ferveur l’usage et la consommation des drogues dures. Il da éfendruen conséquence, la libération des cannabis ainsi que la cause des prisonniers. Plus tard, il met ses talents au service de l’art culinaire. Chroniqueur attentif et indépendant, mangeur engagé, JP Géné qui nous a quittés à l’âge de 67 ans, a reçu le prix Hachette en 2008, un prix décerné pour la première fois, à un chroniqueur culinaire.
Conscient de l’avancement de son état de santé, le chroniqueur globe-trotter a prévenu, il y a quelques semaines, ses amis journalistes, de sa maladie sans rémission et qu’il partait.
Puisque Géné avait l’habitude de faire ses courses chez les producteurs bios des Batignolles ou encore de Raspail, les hommages s’affluent, à l’annonce de sa mort, de la part de ses confrères et surtout de ceux qui maintiennent encore fermement la plume, pour continuer sa lutte contre la malbouffe. « La bonne bouffe, c’est géographique! !» disait-il.
Le CIRC (Centre de recherche et d'information cannabique) a rendu, vendredi, hommage à ce « in cannabinophile» et s'associe à la douleur de ses proches. Sa disparition est pour les militants de la marijanne une grande perte pour la cause cannabique.

La famille de Jean-Paul Généraux n’a encore divulgué aucune information quant à ses obsèques.

 

Livre d'Or

Chantal Généraux mardi 28 mars 2017
Je suis si fière du parcours de ce cousin que je n'ai pas côtoyé, sa vie a été riche d'événements et de passions, il est parti rejoindre son ami JP Coffe et vont continuer dans l'au delà leurs bonnes bouffes , Chapeau bas mon cousin, et condolèances à Jacqueline et Didier.
Ajouter un message