Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Hommages : François BUDET

Hommages : François BUDET 3 octobre 1940 - 5 juillet 2018
13/07/2018

Un voyageur attaché à sa terre

Le chanteur breton François Budet a succombé d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 77 ans. « Loguivy-de-la-Mer », un de ses plus grands succès, est devenu un classique de la chanson bretonne. Un homme à multiples talents, il est également connu pour être un écrivain, poète de langue française et auteur-compositeur-interprète à partir de 1976.

50 ans de carrière musicale et un classique du répertoire breton

Né le 3 octobre 1940 près de Saint-Brieuc, François Budet commence à chanter alors qu’il faisait partie la chorale de son collège à Quintin. Il intègre plus tard un groupe de musiciens, formant un quator vocal et s’initie à la guitare.

C’est à l’automne 1965 que la chanson à succès « Loguivy-de-la-Mer » voit le jour. Inspiré par la vie du petit port de Ploubazlanec, le titre touche d’abord les habitants du port pour ensuite être un franc succès auprès du public breton. Ce titre, hommage au petit port costarmoricain, a été écrit un jour de blues alors que le chanteur est ouvrier spécialisé chez Kodak à Vincennes.  Ce "tube" sera la locomotive d’une carrière qui durera un demi-siècle.

François Budet exerce le métier d’animateur culturel dans les Côtes d’Armor qui lui permet de rencontrer Yves Simon, Henri Dès ou encore Glenmor. Sa carrière de chanteur décolle, sa vocation artistique se confirme. Il crée l’association les Coquins d’Accord avec des amis en guise d’hommage à Georges Brassens à Saint-Brieuc tous les deux ans. Aux côtés de ses enfants dont la chanteuse Yelle, il réalise un nouvel album en 2016. François Budet était aussi un homme généreux pour son art et pour ses concitoyens. Il fut élu local durant 30 ans. Il s’est également produit des centaines de fois pour renflouer les trésoreries de nombreuses associations

De nombreuses personnes ont salué la mémoire du chanteur breton. Les obsèques de François Budet ont eu lieu au Pôle funéraire de Plérin. Cette nuit, l’artiste a posé sa guitare. "Bubu" comme le surnommaient avec affection ses proches a gagné le droit de "s’asseoir sur le muret le long de la jetée". Pour l’éternité.  

 

Ajouter un message