Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 857 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Hommages : William Hurt

Hommages : William Hurt 20 mars 1950 - 13 mars 2022
14/03/2022

L’acteur subtil et exigeant qui occupait la rare case du blond sexy mais cérébral...

« C’est avec une grande tristesse que la famille Hurt pleure le décès de William Hurt, père bien-aimé et acteur oscarisé, une semaine avant son 72e anniversaire... », selon un communiqué de son fils Will publié par plusieurs journaux et médias. « Il est décédé paisiblement, en famille, de causes naturelles ».

Il est né à Washington DC dans une famille aisée, sa mère travaille au magazine Times et son père pour l’agence des Etats-Unis pour le développement international. William grandi à New York et a rapidement le virus des planches. Formé à Julliard, où il a connu Christopher Reeve et Robin Williams, il devient membre du Circle Repertory Theatre de New York entre 1977 et 1989.

Il avait enflammé Hollywood dans les années 80 avec de nombreux seconds rôles mémorables.

⦁ Il fait ses premiers pas au cinéma, notamment sous la direction de Ken Russell dans « Au-delà du réel » en 1980, pour lequel il est nommé aux Golden Globe.
⦁ Il enchaîne avec « L'Oeil du témoin » de Peter Yates, « La Fièvre au corps » de Lawrence Kasdan, avec qui il entame une fructueuse collaboration ou encore « Gorky Park » de Michael Apted.
⦁ En 1985, il touche le jackpot pour un jeune acteur : l'Oscar pour sa prestation dans « Le Baiser de la femme araignée » de Hector Babenco, film pour lequel il obtient également le prix de la meilleure interprétation masculine au Festival de Cannes toujours en 1985.

L’acteur a également joué dans des films de science-fiction, notamment "A.I. Intelligence artificielle" (2001) de Steven Spielberg. Le visage familier du cinéma américain, a eu une carrière au rythme soutenu. Vers la fin de sa carrière, il est apparu dans plusieurs films Marvel, ainsi que certaines séries télévisées telles que "Damages" et "Goliath".

Sandrine Bonnaire son ex-femme est en deuil.

L'actrice donna naissance à une petite fille, prénommée Jeanne Bonnaire-Hurt née en 1994. Une nouvelle paternité pour l'acteur, déjà papa de trois garçons, Alexander, né en 1983 de son union avec Sandra Jennings, Samuel et William nés en 1989 et 1991 de son mariage avec Heidi Henderson, rapportent Libération et Midi-Libre.
Depuis 1997, le couple était séparé, mais leur rupture n'a jamais eu raison de leur amitié infaillible. Leur admiration réciproque serait restée intacte.

Parmi les innombrables hommages, Mark Ruffalo, qui a tourné avec William Hurt dans Avengers-Endgame, a déploré “une nouvelle perte considérable dans la communauté des acteurs” et salué la mémoire d’un “grand acteur”.

 

Ajouter un message