Carnet

Philippe Rochat

Philippe Rochat 29 novembre 1953 - 8 juillet 2015
01/10/2015

Le cuisinier suisse triplement étoilé du Guide Michelin.


Le porte-parole de la police a précisé : "Monsieur Rochat a fait un malaise sur son vélo, il a ralenti avant de s'effondrer". A Cheseaux-sur-Lausanne, les autorités vaudoises (Suisse Romane) n’ont pas manqué d’exprimer leur grande tristesse à l’annonce de son décès, tout comme Le Progrès qui a publié une biographie détaillée après à sa disparition. La mort de cet ancien patron du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier a suscité, beaucoup d'émotion. Dans sa déclaration, Jean-Claude Biver a annoncé qu’il était effondré par son décès, avant d’ajouter qu’au moins, il est mort avec sa passion.

La famille de ce célèbre chef étoilé a déjà dû faire face à un terrible drame en Mars 2002. Sa première épouse, Franziska Rochat-Moser, une marathonienne a trouvé la mort accidentellement en montagne (au-dessus des Diablerets), dans une avalanche. L’ancien chef qui a transmis le flambeau en 2012 à son successeur, Benoît Violier, n’arrivait pas dès lors à jouir pleinement de sa retraite :

Le chef Benoît Violier du 19h30 : "C'est terrible, on était comme père et fils, c'est le silence, ça pleure. Ici, c'est une famille. On vient de perdre un membre de la famille," "il est avec nous pour toujours, je lui dois tout" et "j'étais là à l'époque lorsqu'il avait perdu son épouse. Il nous avait dit d'aller de l'avant. Il faut continuer"
L'ex-chef Frédy Girardet : "Ce coup d'assommoir a été terrible. Pendant 15 ans, j'ai passé des moments merveilleux avec lui. Sa passion des choses bien faites, c'était la raison pour laquelle je l'avais choisi pour me remplacer." "C'était un personnage plein d'amour pour ses clients."

Seule la mort aura réussi à arrêter Philippe Rochat

⦁ Il commence sa carrière en 1972 dans différents palaces, et passera six ans à Zurich, tout d'abord au Savoy Baur en Ville, puis au Baur au Lac.
⦁ En 1980, il travaille sous les ordres de Frédy Girardet, au restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier.
⦁ Après avoir tourné à tous les postes de la cuisine, il est promu chef de cuisine en 1989.
⦁ En 1996, il reprend le restaurant à la suite du retrait de Frédy et obtient 3 étoiles au Guide Michelin de 1997 à 2012 et une note de 19 au guide Gault&Millau.  
⦁ Il publie « Flaveurs », un livre de recettes qui sera édité en 2003.
⦁ Il reçoit l'Insigne de chevalier de l'Ordre national du Mérite en 2006.
Philippe Rochat a rendu son dernier souffle à l’âge de 61 ans. A la cathédrale de Lausanne, une foule dense a rendu un dernier hommage au grand chef qui aura marqué de son empreinte la gastronomie romande. Laurence Rochat, sa compagne, dernière à prendre la parole, la championne de ski de fond a dressé le portrait d'un Philippe Rochat « toujours à la recherche de la perfection, reconnaissant de ce que la vie apporte et cherchant à faire plaisir aux gens ».

 

 

Ajouter un message