Carnet

Hubert Haenel

Hubert Haenel 20 mai 1942 - 10 août 2015
01/10/2015

L’ancien sénateur RPR puis UMP, Hubert Haenel est décédé lundi 10 août 2015 soir à Paris à l’âge de 73 ans. Le Conseil constitutionnel qui a annoncé le décès d'un de ses membres, le décrit comme un homme qui a su imprimer sa personnalité et son sens de l’équilibre des pouvoirs publics. Né le 20 mai 1942 à Pompey (Meurthe-et-Moselle), Hubert Haenel aujourd’hui disparu et qui a été sénateur du Haut-Rhin de 1986 à 2010 durant laquelle il a siégé au Conseil constitutionnel et fut également l’initiateur de l'expérimentation de la régionalisation des TER, est mort des suites d’une longue maladie.

- Licencié en droit était sorti major de l'École nationale de la magistrature (ENM).
- Élu Maire de Lapoutroie (Haut-Rhin) en 1977 sous l'étiquette RPR
- Il devient sénateur du Haut-Rhin en 1986 et le restera jusqu'en 2010.
- Il a exercé au ministère de la Justice, au Conseil supérieur de la magistrature puis au Conseil d'État avant d'être nommé au Conseil constitutionnel en février 2010 par le président du Sénat

Depuis l'annonce de son décès, les hommages se sont multipliés. La République est en deuil, car elle a perdu l’un de ses grands serviteurs, et l’Europe, un de ses grands militants, a indiqué le président du Sénat, Gérard Larcher. L’ancien président, Nicolas Sarkozy, a aussi écrit dans son hommage à l'ancien sénateur que la République perd aujourd'hui un homme de convictions, Européen convaincu, fin juriste et profondément humaniste.

- Le président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, a tenu à adresser "ses plus vives condoléances à l'ensemble de sa famille et à ses proches".
- Le sénateur LR Roger Karoutchi a lui aussi voulu rendre hommage à son ancien collègue du Sénat. "Sénateur, membre du Conseil constitutionnel, humaniste, très investi dans le social. La République perd un homme de coeur", a affirmé Roger Karoutchi
- Dans un communiqué diffusé par l’Élysée, le président François Hollande a présenté ses condoléances à la famille du défunt en soulignant que la République, la France perd un grand juriste, un patriote sincère, et pour l’Alsace un élu jovial et proche des gens.

Hubert Haenel était un européen de cœur et de conviction.

Président de la délégation parlementaire pour l’Union européenne au Sénat Haenel témoigne d’un attachement aux valeurs européennes. En mettant son énergie et son humanisme au service du projet européen lors des travaux de la Convention pour l’avenir de l’Europe. La Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne porte également les traces de sa plume.

Les obsèques auront lieu en l’église de Lapoutroie, il avait souhaité être inhumé dans le village dont il fut le maire très longtemps. Hubert Haenel, le gaulliste démocrate-chrétien, a défendu une certaine idée de l’Alsace, de la France et de l’Europe…

Ajouter un message