Carnet

Maurane

Maurane  12 novembre 1960 - 7 mai 2018
09/05/2018

Sa voix chaude caressait le jazz et flirtait avec le blues.

Maurane est décédée le lundi 7 mai 2018 à son domicile de Bruxelles, a annoncé le quotidien Le Parisien. Une source policière a permis de savoir qu’elle a été victime d’un malaise dans sa salle de bains.

La Chanteuse à la voix de velours.

Quelques jours plus tôt, la chanteuse belge a fait part de son retour sur scène et était particulièrement fière de la préparation de son nouveau projet après deux ans d’absence. L'artiste a publié une douzaine d'albums au fil de sa carrière, le dernier s’intitulait « Ouvre » (2014). Elle a été révélée au grand public dans les années 1980 grâce à son rôle de Marie-Jeanne dans la deuxième version de comédie musicale Starmania produite notamment par Michel Berger.

Maurane obtient, en 1994, une Victoire de la musique de la « meilleure artiste francophone », Barbara est sacrée « artiste féminine de l'année ». Née le 12 novembre 1960 à Ixelles en Belgique, Claudine Luypaerts plus connue sous le nom de scène de Maurane, sort du lot avec sa voix de velours qui lui vaudra la qualification de  « voix d'or de la chanson francophone ».

Ayant plusieurs cordes à son arc, Maurane est à la fois auteure-compositrice, chanteuse mais également comédienne. Selon la chaîne publique belge RTBF, qui a fait part de son décès, le parquet requiert une autopsie. Maurane s’est éteinte à l’âge de 57 ans.

⦁ Artiste engagée, elle avait aussi participé à plusieurs levées de fonds pour les Restos du Cœur, la Soirée des Enfoirés ou Sol en Si (Solidarité Enfants Sida).  
⦁ Au cinéma, elle avait donné la réplique à François Cluzet dans Le Collier rouge, film du réalisateur Jean Becker.

Deux absences, la faute à des cordes vocales endolories qui avaient nécessité une opération délicate, la chanteuse aller faire son « come back » à l’occasion d’hommages à Jacques Brel pour le 40ème anniversaire de sa disparition, Maurane devait se produire sur scène avec les reprises des titres de Brel à savoir Vesoul, La chanson des vieux amants ou encore Ne me quitte pas…, des chansons qui figuraient parmi les 11 autres qu’elle a commencé à enregistrer au prestigieux studio ICP à Bruxelles, il y a environ trois mois.

De nombreux artistes dont Lara Fabian avec laquelle elle a partagé un duo, ont salué la mémoire de la chanteuse belge (maj-09/2020) : "Deux ans que tu es partie vers un ailleurs, mais ta voix résonne encore dans mes oreilles ... comme un souffle de paix et d’amour ... Nous avons chanté tant de fois ensemble ... Tu es mon Autre, à jamais... Mais aujourd’hui, c’est moi qui chante pour toi... Maurane, mon amie, tu manques à nos vies et je t’aime..."

Le dossier juridique sur sa disparition a été classé sans suite pour absence d’infraction, apprendra-on plus tard dans la presse belge. Aucune intervention de tiers n’a a été relevée. Le décès est de cause accidentelle. Le porte-parole du parquet, a précisé qu’il fallait entendre par « cause accidentelle » à la fois absence d’intervention d’un tiers, et absence d’acte volontaire, excluant de fait l’hypothèse d’un suicide.
Cette Passeuse d'émotions et amoureuse de Nougaro, fut inhumée le jeudi 17 mai en l'église Notre-Dame des Grâces à Woluwe-Saint-Pierre en présence de Zazie, Pascal Obispo, Muriel Robin, Luc Plamondon, Hélène Ségara, Catherine Lara, ainsi que Michel Fugain, Francis Cabrel, Francis Lalanne, Anggun ou encore Gérard Lenorman. Elle nous quitte sur « un prélude de Bach »...

Ajouter un message