Carnet

Michel Vovelle

Michel Vovelle 6 février 1933 - 6 octobre 2018
09/10/2018

Spécialiste de la Révolution française, l’historien et auteur prolifique Michel Vovelle est décédé le samedi 6 octobre 2018 à Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé le quotidien national Le Monde. De 1981 à 1993, Il est à la tête de l’Institut d’histoire de la Révolution française, remplaçant Albert Soboul pour occuper sa fonction.

Michel Vovelle est né le 6 février 1933 à Gallardon dans le département d’Eure-et-Loir. Il fait ses études à l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud et sort major en 1953 puis obtient trois ans plus tard l’agrégation en histoire. En 1971, il soutient un doctorat d’Etat à Lyon-II. Anthropologie et histoire religieuse, tels sont les sujets sur lesquels ont porté ses recherches qui ne portaient pas directement sur la Révolution française. On lui doit « La Mort et l’Occident de 1300 à nos jours », une de ses grandes œuvres éditée par Gallimard en 1983. Il perd sa première femme Gabrielle Cerino en 1969 puis en 2008 sa seconde épouse Monique Rebotier. De cette deuxième union sont nées deux filles, Sylvie et Claire. Il s’est éteint à l’âge de 85 ans.

Il fait partie de ceux qui ont permis de donner naissance aux soins palliatifs aux patients qui sont en fin de vie. Le but étant de permettre à ces personnes d’éviter de souffrir en évitant l’acharnement thérapeutique. La commission présidée par Jean Leonetti l’auditionne entre autres et de ce rapport découle la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie du 22 avril 2005. De nombreux historiens dont Pierre Serna lui ont rendu hommage.

Ajouter un message