Carnet

Hamlaoui Mekachera

Hamlaoui Mekachera 17 septembre 1930 - 17 octobre 2018
23/10/2018

L’homme politique français Hamlaoui Mekachera, secrétaire d’Etat et ancien ministre en charge des Anciens combattants sous la présidence de Jacques Chirac, est décédé le mercredi 17 octobre 2018 à Saint-Aubin dans le Jura, a annoncé le quotidien l’Union. Fils et petit-fils d’officiers français, il a lui-même été ancien combattant pendant les guerres d’Indochine et d’Algérie.

Né le 17 septembre 1930 à Souk Ahras en Algérie, Hamlaoui Mekachera fait partie trois générations d’officiers. Son père succombe à des suites de ses blessures au cours de la Guerre du Rif en 1930. Alors âgé de 13 ans, il intègre l’Ecole des enfants de troupes de Miliana en Algérie. Six ans plus tard, il s’engage dans l’armée et en tant que sergent au 6ème régiment de tirailleurs algériens, Mekachera part pour l’Indochine. En 1958, il rejoint l’Ecole d’application de l’infanterie de Saint-Maixent-l’Ecole après avoir réussi le concours d'École d'arme de l'infanterie. Pendant la guerre d’Algérie de 1959, il est transféré à la défense de la ligne Morice, frontière algéro-tunisienne. Il s’est éteint à l’âge de 88 ans.

Avec le grade de commandant, Hamlaoui Mekachera décide de quitter l’armée en 1968 pour reprendre ses études de droit. Neuf ans plus tard, sa carrière prend un autre tournant. Il devient directeur d’hôpital. Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre française des Armées, rend hommage à « un illustre prédécesseur », l’a-t-elle qualifié dans un communiqué. En 2013, Hamlaoui Mekachera, grand officier de la Légion d’honneur, a publié l’ouvrage intitulé « Un seul cœur, un seul drapeau : de l’école des enfants de troupe au ministère des Anciens combattants ».

Ajouter un message