Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Obsèques : Sidney Chouraqui

Obsèques : Sidney Chouraqui 13 octobre 1914 - 3 février 2018
28/02/2018

Le combattant de la Résistance

Engagé volontaire de la France Libre, Sidney Chouraqui est décédé le 3 février 2018 à Aix-en-Provence, selon le quotidien Ouest France. Il a co-fondé la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme dans le but de poursuivre son combat après-guerre. Un homme particulièrement discret, d’engagements et de convictions selon ses proches.

L’avocat résistant français et combattant de la Libération est né le 13 octobre 1914 à Sidi Bel Abbés (Algérie). Il refuse la capitulation et crée, en 1940, un groupe de résistants juifs au Maroc. Victime du Statut des Juifs de Vichy, il est radié du Barreau.


Le jour de la capitulation de l’Allemagne le 8 mai 1945...

Le 8 mai 1945, jour de la capitulation sans condition de l'Allemagne, Sidney Chouraqui sable le champagne stocké dans les caves d'Hitler, aux côtés de ses camarades de la 2e DB, dans le « Nid d'aigle » du dictateur nazi à Berchtesgaden. Lui qui a participé à la Libération de Paris, de Strasbourg et du camp de concentration de Landsberg, entonne avec ses camarades « une Marseillaise victorieuse et un chant juif d'espérance, la Tikvah, qui allait devenir l'hymne de l'État d'Israël » selon son fils Alain Chouraqui a écrit une note biographique dans laquelle il relate la vie de l’avocat juif.

Le 18 août 1948 Sidney Chouraqui épouse Juliette Semha Ayache. Ils ont trois enfants, Alain, Jean-Marc et Rolande. Sidney Chouraqui, décoré de plusieurs médailles et chevalier de la Légion d’honneur, continua d’exercer son métier en tant qu’avocat à Casablanca avant de s’établir à Aix-en-Provence en 1966.


Il militera pendant 30 ans pour faire sortir de l’oubli le camp des Milles.

Établi en « zone libre » sous administration française, plus de 10.000 personnes y ont été internées dans des conditions inhumaines. 2.000 juifs qui y étaient enfermés ont été déportés vers le camp d’extermination nazi d’Auschwitz. La Fondation l’a transformé en un lieu d’éducation aux jeunes face à l’intolérance, offrant notamment aux scolaires une exposition très fouillée sur les mécanismes totalitaires. « Je n’ai pas donné ma vie mais j’ai pu combattre pour les valeurs humanistes qui m’étaient vitales : le refus de la haine de l’autre, de l’antisémitisme et de tous les racismes, poisons mortels pour la démocratie et la cohésion sociale ». Dans ses propos relayés par La Provence, Sidney Chouraqui espérait que le Mémorial apporte aux visiteurs, aux jeunes visiteurs en particulier, des connaissances et des éléments de réflexion leur permettant à leur tour de défendre la démocratie contre tout ce qui pourrait la détruire. Il a mis dans le Mille...

Les obsèques de Sidney Chouraqui se sont déroulées dans l’intimité le lundi 5 février 2018. Des personnalités, dont le maire LR de Nice Christian Estrosi ou encore Renaud Muselier, président LR de la région Paca, ont rendu hommage au grand combattant de la Second guerre mondiale. Cet « homme discret, de convictions et d'engagements » a souhaité « le drapeau français, l'étoile de David et sa robe d'avocat sur son cercueil ».

Ajouter un message