Carnet

Jehan Despert

Jehan Despert 11 février 1921 - 9 juillet 2018
25/07/2018

Le poète et essayiste français Jehan Despert est décédé le lundi 9 juillet 2018 à Versailles en Seine-et-Oise. On lui doit le nom du département des Yvelines qu’il a suggéré à son ami Jean-Paul Palewski, alors premier Président du conseil général en 1962. A cette époque, le nom des départements a été renommé par le président de la République, le Général De Gaulle, par leur nom d’avant Révolution. Versailles correspondait au département 78, mais Jean-Paul Palewski n’était pas spécialement emballé par ce nom et a choisi Yvelines en référence à la forêt antique de Rambouillet.

Né le 11 février 1921 à Versailles, Jehan Despert est l’auteur d’une soixantaine de recueils de poèmes. Connu pour avoir été critique de poésie et d’art, il a également à son actif près de vingt-cinq essais publiés. Son livre intitulé « Sel » lui a valu le prix Louise Labé 1989 et un an plus tard le Grand prix biennal de la Critique poétique. Jehan Despert, lauréat de l’Académie française et de la Société des gens de lettres, a succombé à des suites d’un long combat contre la maladie à l’âge de 97 ans, a annoncé le quotidien Le Parisien.

Le 9 octobre 1997, une place de Guyancourt a été baptisée à son nom, à Saint-Quentin-en-Yvelines, à proximité de l’avenue du Centre et de l’avenue des Frères Lumières. Les obsèques de Jehan Despert, officier des Arts et des Lettres, se sont déroulées dans la matinée du mardi 17 juillet 2018 à Viroflay. De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage. Parmi elles figure le président LR du conseil départemental Pierre Bédier qui a salué sa mémoire en se souvenant d’un si grand poète, le « père » des Yvelines.

Ajouter un message