Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Funérailles : Henri Emmanuelli

Funérailles : Henri Emmanuelli 31 mai 1945 - 21 mars 2017
24/03/2017

Figure emblématique du Parti socialiste

L’ancien président de l'Assemblée nationale et ex-ministre, Henri Emmanuelli est décédé le mardi 21 mars 2017 des suites d’une longue maladie.

M. Emmanuelli a été pour la première fois élu en 1978 député des Landes, et fut à plusieurs reprises de 1981 à 1986, secrétaire d’État sous la présidence de François Mitterrand. Benoît Hamon, qui le considère comme son mentor, était très ému et déplore la perte d’un frère, d’une forme d’âme soeur. Hospitalisé depuis trois jours à Bayonne pour une double bronchite infectieuse, plus précisément d’une neuropathie dégénérative, une affection des nerfs sensitifs et moteurs, il meurt à l’âge de 71 ans.

Les hommages pleuvent

À l’annonce de sa mort, les hommages se sont multipliés da la part de toute la classe politique :

Notamment du président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi dans le journal Nice Matin qui a salué un homme soucieux de l’intérêt général et homme empreint d’humanité,
François Bayrou qui a remercié Henri Emmanuelli pour ses idées, qu’il défendait sans jamais céder.


François Hollande qui a vu en lui, un homme droit et une belle figure morale.
Le chef de l'Etat a rendu hommage à l'ancien ministre de Mitterrand et ancien président de l'Assemblée nationale décédé, lors d'une cérémonie à Mont-de-Marsan réunissant plus de 3.000 personnes. Entre banda landaise et éloge funèbre de la gauche. Les Landais pouvaient lui rendre un dernier hommage, lors de cette cérémonie publique et civile à l’Espace François-Mitterrand.

Une cérémonie religieuse a eu lieu dans l’intimité familiale

Le Parti socialiste perd une personnalité qui a traversé tous les soubresauts de l'histoire du parti depuis sa refondation au début des années 1970. Il a ensuite incarné l'aile la plus à gauche du PS, jamais avare de mots pour fustiger la dérive «sociale-libérale» de son parti...

 

Ajouter un message