Carnet

Mary Higgins Clark

Mary Higgins Clark 24 décembre 1927 - 31 janvier 2020
03/02/2020

La "reine du Suspense" tourne définitivement la page ...

L’une des écrivaines les plus populaires au monde, est décédée à l’âge de 92 ans de causes naturelles à Naples (Floride) entourée de sa famille et de ses amis. Son éditeur « Simon & Schuster » a annoncé le décès. "Personne n'a jamais été aussi lié avec ses lecteurs ", a déclaré son rédacteur en chef Michael Korda. Elle les comprenait comme s'ils étaient membres de sa propre famille. Mary Theresa Eleanor Higgins était toujours absolument sûre de ce qu'ils voulaient lire et, peut-être plus important encore, ce qu’ils ne voulaient pas lire et pourtant elle a réussi à les surprendre à chaque roman ". Le monde du polar est en deuil.

La romancière avait vendu plus de 100 millions de livres !

Issue d'une famille modeste et née dans le Bronx, elle fut un temps standardiste, hôtesse de l’air chez Capitol Air où elle rencontre son futur époux : Warren F. Clark cadre de la Compagnie, avec qui elle aura 5 enfants. Sa première nouvelle est publiée en 1956 et elle devra patienter 15 ans avant que Simon & Schuster lui achète son premier roman... Puis... un best-seller quasiment par an.

Des drames familiaux en série (Orpheline à 10 ans, Jeune fille, elle perd son frère aîné mort brusquement d’une méningite puis son neveu de 15 mois, tombé d’une fenêtre. Elle sera veuve à 35 ans ...) l’ont notamment convaincue que le pire peut toujours arriver et c’est ce moment où tout bascule qu’elle aime décrire dans ses livres. Sa détermination est alors à toute épreuve.

⦁ Son premier livre, une biographie de Georges Washington, est un échec.
⦁ Elle décide alors de rédiger un roman à suspens : "La maison du guet" qui devient un best-seller qui fait d’elle une millionnaire en 1975.
⦁ En 1980, "La nuit du renard" obtient le Grand Prix du Roman Policier.

Selon Guillaume Musso qui lui rend hommage dans Le Parisien ses romans étaient d’une modernité folle pour l'époque, « elle a contribué à renouveler le genre du thriller. Style ultra-fluide, récit tendu, multitude des regards et des points de vue, mécanique implacable... ».
Mary Higgins Clark était également très populaire en France :
⦁ Elle a reçu le Grand Prix de littérature policière en 1980
⦁ Le Prix Littéraire au Festival du Film de Deauville 1998.
⦁ En 2000, elle a été nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par le ministre français de la Culture.

En 2003, dans ses mémoires, “Entre hier et demain”, elle assurait qu’elle écrirait jusqu’à sa mort. Car si “gagner à la loterie, rend heureux un an, faire ce que l’on aime rend heureux toute une vie”.

Ajouter un message