Carnet

Mbah Gotho

Mbah Gotho 31 décembre 1870 - 30 avril 2017
02/05/2017

Mbah Gotho qui affirme avoir vu le jour le 31 décembre 1870 est décédé à l’âge de 146 ans. Il a rendu son dernier souffle le dimanche 30 avril. 
Puisque l’enregistrement des naissances n’a commencé en Indonésie qu’en 1900, et qu’à cette époque les erreurs étaient répétitives, la véracité de sa date de naissance reste improbable. Ses papiers ont toutefois été étudiés par des responsables indonésiens qui confirment l’exactitude de ces informations. 
Mbah Gotho a toujours maintenu avec fermeté qu’il est né en 1870, ce qui ferait de lui le doyen de l’humanité. Il battrait ainsi la française Jeanne Calment morte à l’âge de 122 ans, reconnue officiellement jusqu’à ce jour comme l’être humain ayant vécu le plus longtemps. 
Pour que l’âge de ce doyen ait été enregistré dans le Livre Guiness des records, il aurait fallu une attestation d’une tierce personne, d’une vérification indépendante, ce qui ne fût pas le cas.
Son secret de longévité, c’est la patience et l’amour se plaisait-il à dire lors de nombreux interview. On disait que la mort l'avait oublié : le centenaire a enterré tous ses enfants, dix frères et sœurs et quatre femmes. Même très affaibli par l’âge, l’indonésien s’est obstiné à vivre seul et continuait à fumer sa cigarette dans son jardin. 
Considéré par les villageois comme un héros qui a survécu à la guerre avec les Néerlandais et les japonais, le vieillard se sentait épuisé depuis quelques mois, jusqu’au point d’avoir envie de mourir et a eu recours à une aide pour se nourrir. 
Selon la BBC, on l’a transféré d’urgence à l’hôpital le 12 avril, mais l’homme n’a pas voulu y rester et a refusé de boire et de manger. Il est mort de vieillesse quelques semaines plus tard. 
Pour ses obsèques, aucune information n’a pour l’instant été communiquée publiquement.

 

Ajouter un message