Carnet

Djamel ALLAM

Djamel ALLAM 26 juillet 1947 - 15 septembre 2018
18/09/2018

Le quotidien Le Parisien annonce le décès du chanteur kabyle Djamel Allam le samedi 15 septembre 2018 à Paris. L’artiste algérien est principalement connu pour être porte-parole du style musical à l’étranger. Grâce au très grand succès de son premier album intitulé « Argu » (Rêve) en collaboration avec le producteur Gilles Bleiveis en 1974, sa carrière prend un tournant et le propulse au-devant de la scène.

Né le 26 juillet 1947 à Béjaïa en Algérie, Djamel Allam suit des cours de musique au conservatoire de musique de sa ville natale. Alors âgé de 23 ans, il part s’installer en France, de Marseille à Paris. Deux ans plus tard après avoir chanté dans des cabarets de la capitale, il assure la première partie du spectacle d’Areski et Brigitte Fontaine à Alger. Il travaille aux côtés de Claude Villers à la radio France Inter. L’homme de radio et de télévision français le recommande par la suite aux disques Escargots. Sa disparition survient quelques jours après celle d’un autre grand nom de la chanson algérienne, Rachid Taha.

Grandes salles de France, tournées en Europe et aux Etats-Unis, Djamel Allam enchaîne les succès auprès de son public aussi bien local qu’international. Viendra ensuite M’Ara d-yughai qui est également très apprécié du public. Trois albums naissent entre 1978 et 1985. Il est également auteur de différentes musiques de films et de documentaires à savoir celle de « Ma dernière nuit à la Goutte d’Or » diffusé sur TF1. De nombreuses personnalités ont rendu hommage au chanteur kabyle Djamel Allam qui a succombé à des suites d’un cancer du pancréas.


Ajouter un message