Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

521 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Disparition : Benoît XVI

Disparition : Benoît XVI  16 avril 1927 - 31 décembre 2022
02/01/2023

Le « Panzerkardinal » devenu pape

J’ai la douleur de vous annoncer que le pape émérite, Benoît XVI, est décédé aujourd'hui à 9h34, au Monastère Mater Ecclesiae, au Vatican à l'âge de 95 ans. D'autres informations vous seront communiquées dès que possible", a publié dans un communiqué le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni. La santé du théologien allemand Joseph Ratzinger, s'était dégradée ces derniers jours, il est apparu de plus en plus fragile ces derniers mois, se déplaçant en chaise roulante.

En 2013, Benoît XVI avait surpris le monde entier en renonçant volontairement au pontificat, lui permettant de vivre une longue « retraite » de pape émérite nous rappelle le journal La Croix. « Je suis convaincu que mes forces, étant donné mon âge avancé, ne me permettent plus d’exercer correctement mon ministère », avait-il lancé devant un aréopage de cardinaux pris au dépourvu. Le précédent pape ayant renoncé étant Grégoire XII, en 1415.

⦁ Né en 1927 en Bavière (Allemagne) dans une famille opposée au nazisme, Joseph Ratzinger est inscrit contre sa volonté aux Jeunesses hitlériennes.
⦁ A 24 ans, il est ordonné prêtre, avant d'entrer à l'université de Munich, où il étudie la théologie et la philosophie.
⦁ En 1977, il est nommé archevêque de Munich et cardinal-prêtre.
⦁ Elu pape en 2005, à l'âge de 78 ans, il confie avoir été incrédule" face à cette décision dans son livre Benoît XVI, dernières conversations (Fayard), paru en 2016.

Un pape hostile aux évolutions sociales

Avant son élection comme pape, le cardinal Joseph Ratzinger a traqué pendant 24 ans tout ce qu'il jugeait représenter une dérive liturgique ou sociale dans l'Eglise, ce qui lui avait valu le surnom de "Panzerkardinal" ("cardinal blindé"). Ce légaliste ne lâche rien sur le célibat des prêtres ou l'ordination des femmes. Benoît XVI reste tout aussi hostile à une ligne plus souple face aux évolutions sociales, comme l'avortement ou l'euthanasie. Le souverain pontife tente aussi d'éliminer les frasques dans une Eglise qu'il souhaite moins mondaine, un objectif repris par son successeur François.

Ce mélomane timide, loué pour sa gentillesse en petit comité, ne s'impose pas auprès de l'opinion publique comme le charismatique Jean-Paul II ou François. Manquant d'une poigne de fer, trop confiant dans son entourage, il ne parvient pas à réformer la Curie enlisée dans la paralysie.


Les funérailles du 265e pape, célébrées par son successeur François à Rome

C’est seulement deux fois dans l’histoire de l'Église catholique, qu’un pape célébrera la messe et les funérailles d’un autre pape. Des dizaines de milliers de personnes pourraient assister à l’événement dont des chefs d'États. Son décès met fin à la cohabitation insolite de deux hommes en blanc :
⦁ L'Allemand Joseph Ratzinger, brillant théologien peu à l'aise avec les bains de foule et
⦁ L'Argentin Jorge Bergoglio, jésuite doté d'une parole incisive qui a voulu remettre les pauvres et les migrants au centre de la mission de l'Église.

Quant à son lieu d'inhumation, l'ancien pape pourrait reposer dans la tombe de Jean-Paul II. C'est le souhait que Benoît XVI avait exprimé auprès de son biographe, la tombe de Jean-Paul II est vide, puisque son cercueil avait été transféré en 2011, lorsqu'il a été béatifié.

 

Ajouter un message